LONGTIME® est un programme volontaire qui se base sur l’évaluation de 41 critères en rapport avec le cycle de vie des produits et dédié aux produits manufacturés conçus pour durer.
L’évaluation du référentiel LONGTIME® est effectuée par un organisme de contrôle tierce partie et permet, en cas de succès, d’attribuer une licence d’utilisation du label environnemental LONGTIME®, directement sur les produits évalués. L’entreprise peut ainsi indiquer aux utilisateurs finaux de ses produits qu’ils sont préférables pour l’environnement.

L’objectif global des étiquettes et déclarations environnementales est d’encourager et de satisfaire la demande pour des produits ayant moins d’impact sur l’environnement. Les déclarations environnementales doivent véhiculer des informations exactes, vérifiables et qui ne soient pas de nature à induire en erreur sur les aspects environnementaux des produits concernés.

Dans cet article, nous démontrons la conformité de LONGTIME®, de façon rigoureuse et transparente, aux normes ISO 14020 et ISO 14021. Outre les aspects de conformités cités dans ce texte, notre transparence et les consultations récurrentes, valorisées et approfondies des parties intéressées s’intègrent pleinement dans une gouvernance très orientée RSE.

 Nous démontrons également que nous respectons tous les principes de la norme ISO 14024 et nous expliciterons les raisons pour lesquelles nous ne pouvons pas être déclarés conforme à cette dernière à ce jour. L’ensemble de nos supports de communication permet à toutes les parties intéressées d’évaluer et de comparer notre assertion en termes de méthodologie avec d’autres méthodologies potentiellement existantes.

 

Nos objectifs sont simples : 

  • promouvoir des produits dont les externalités environnementales sont absolument réduites sur toutes les phases les plus importantes de leur cycle de vie, et 
  • guider les consommateurs vers des produits plus fiables, plus robustes et plus réparables. 

La durabilité et la réparabilité ainsi que les avantages environnementaux associés sont des éléments, des notions qui interviennent sur une large partie du cycle de vie du produit.

Comment LONGTIME est conforme aux normes ISO 14020 et ISO 14021 ?

Se revendiquer conforme c’est bien, le prouver c’est mieux !
Notre déclaration environnementale respecte les principes des normes de la série ISO 14020 et plus particulièrement des normes ISO 14021 correspondant au label de type II. Mais nous allons bien plus loin que la norme ISO 14021 en intégrant la majorité des principes de la norme ISO 14024 dédiée au label de type I; les écolabels.

La durabilité (fiabilité et réparabilité) et l’allongement de la durée de vie sont aujourd’hui clairement considérés comme des notions environnementales. Les politiques publiques sont à pied d’œuvre pour tirer vers le haut les pratiques de production en imposant des réglementations de plus en plus exigeantes sur ces aspects.
(Règlement écodesign, Indice réparabilité). 

L’étiquette de LONGTIME® s’attache à informer le consommateur sur la durabilité, de façon précise, sur la base d’informations vérifiées et pertinentes et concerne obligatoirement l’ensemble du produit et non une seule partie ou un seul sous-ensemble.
Le label LONGTIME® a pour objectif principal de donner des informations sur le caractère durable des produits et évite ainsi l’écueil de perdre le consommateur dans de nombreux critères pouvant parfois être hasardeux.


Longtime est un label à portée internationale qui est, par essence, destiné à tous les consommateurs de la planète. Sans considération d’origine géographique, il n’a pas pour vocation d’encourager une préférence nationale et ne peut entraver les échanges internationaux. Le label, le référentiel ainsi que tous les documents afférents à la démarche de certification LONGTIME® sont traduits dans plusieurs langues et accessibles aux entreprises du monde entier dans la limite des moyens techniques et humains de la structure porteuse du label. Le nom du label a été choisi pour être compréhensible par un maximum de consommateur autour du globe.

 

L’étiquette LONGTIME :

Afin de maximiser l’impact de LONGTIME®, nous avons eu à cœur, dès la création du label, de favoriser au maximum la compréhension des informations qu’il véhicule auprès des utilisateurs finaux. La construction de l’étiquette respecte l’entièreté des principes des normes ISO 14020 et 14021.

L’étiquette LONGTIME® a été désignée pour faciliter sa lecture et pour ne laisser planer aucun doute sur la signification et sur la portée du label LONGTIME® pour un consommateur qui ne connaîtrait pas le label. Du fait de sa forme, des symboles qu’il contient et de ses couleurs, notre logo est facilement reconnaissable parmi tous les autres.


L’étiquette arbore le logo du label, dessiné par un graphiste expérimenté, Gilles Dussart. 

Nous utilisons un symbole que nous avons donc conçu nous-mêmes et qui est bien distinct de tous les autres symboles existants actuellement, notamment dans le domaine des allégations environnementales, afin d’éviter tout risque de confusion ou de rapprochement d’une autre allégation environnementale.

Le logo représente un sablier pour la notion de temps, des engrenages pour inclure la thématique des produits manufacturés et une terre en forme de goutte pour la notion d’impact sur les ressources. Ces symboles, aisément reproductibles, sont simples, universels et facilement compréhensibles de tous. Nous avons également fait en sorte que nos étiquettes ne contiennent pas d’objet naturel.

Notre processus prévoit la communication d’un package de fichiers numériques permettant une utilisation optimale du label sans connaissances particulières en informatique ou graphisme.

La structuration du logo, de ses symboles et de l’étiquette s’adapte parfaitement au groupe de produits cibles. Les dimensions minimales requises permettant même d’introduire l’étiquette sur des produits miniatures tels que des smartphones tout en conservant une excellente lisibilité.

Malgré de forts chevauchements entre les critères de réparation et de recyclage, nous n’avons pas souhaité introduire la boucle de Möbius telle que définie dans l’ISO 7000 et représenté par trois flèches torsadées et enchaînées sous forme de triangle puisque ce n’est pas l’objet de notre assertion environnementale. En outre, nous avons veillé à ne pas utiliser d’autres symboles ou nombres susceptibles d’induire en erreur sur l’allégation environnementale véhiculée par LONGTIME® (objet naturel, 100 %…)

Les mentions explicatives de l’étiquette LONGTIME®

Les mentions explicatives présentes sur l’étiquette environnementale LONGTIME® nous permettent d’être certains à 200 % que notre allégation n’est pas sujette à interprétation ou source de mauvaise compréhension. 

Une enquête terrain, réalisée sur des consommateurs à l’aveugle a permis de conforter cette position.
Nous avons pris grand soin d’exclure toutes allégations environnementales floues, vagues ou imprécises de type “respectueux de…”, “vert” ou même “durable” qui sont des termes trop génériques et peu objectifs.


En sus du logo, la structuration de l’étiquette inclut toujours sur le recto une formulation sous forme de baseline, simple, claire et lisible “Conçu pour durer” ainsi qu’une mention exprimant l’indépendance du label de toute corporation. Elle ne laisse aucune place à la mauvaise interprétation. Ces notions sont traduites dans des langues de références au niveau international.


Au verso, l’étiquette inclut un court texte explicatif pour lever tout doute quant à la portée du label : “Le label LONGTIME® garantit que ce produit répond à des exigences de longévité, réparabilité, qualité du SAV. 

Le verso inclut également le site internet du label permettant à chacune des parties intéressées de consulter de manière libre et gratuite la base technique factuelle que constituent les 41 critères du référentiel LONGTIME® ainsi que les pré-requis du label. Ce lien permet également à tous les professionnels, de vérifier la procédure et la méthodologie permettant d’aboutir à la labellisation. 

Toutes les mentions explicatives sont très courtes. Les allégations “conçu pour durer”, “Label Indépendant” et les mentions explicatives complémentaires sont toutes situées sur l’étiquette, à proximité les unes des autres (recto et verso) afin qu’elles puissent facilement être associées par le lecteur de l’étiquette. 

Quel que soit le groupe de produits porteurs de l’étiquette LONGTIME®, les formulations restent strictement identiques et ne peuvent pas être reformulées. Impossible donc de détourner le sens de l’étiquette et de laisser penser à d’autres gains environnementaux que ceux indiqués par l’étiquette LONGTIME®

 

La portée du label LONGTIME

L’analyse de cycle de vie du périmètre des produits concernés par la portée du label LONGTIME® révèle que les phases en aval de l’utilisation sont systématiquement et à minima responsables de 50 % du poids environnemental du produit. Les informations issues de l’analyse du cycle de vie du périmètre des produits manufacturés concernés par le label LONGTIME® révèlent que systématiquement, les impacts environnementaux liés aux phases amont de l’utilisation des produits sont à minima responsables de 50 % du poids environnemental des produits. 

Cette caractéristique des produits manufacturés est étayée par de nombreuses études et données scientifiques qui corroborent aujourd’hui largement ce postulat. 


L’allongement de la durée de vie est un des moyens efficaces d’éco-conception pour alléger le bilan environnemental des produits manufacturés. Ceci est encore plus probant sur les produits relatifs à l’énergie, les ERP* ou les EEE**. C’est en tenant compte de ces informations que les critères du label LONGTIME® ont été développés.

La prise en compte de la notion de durabilité dans notre allégation environnementale, sous-entendue, l’évaluation de la fiabilité, de la robustesse et de la réparabilité nous permet de systématiquement influer positivement sur l’analyse du cycle de vie des produits. L’allongement de la durée de vie génère quasi systématiquement des gains environnementaux. Dans de rares cas, la balance entre la réduction des impacts liés à la fabrication et à l’élimination des produits générée par l’allongement de la durée de vie des produits peut être compensée par l’amélioration de l’efficacité énergétique de nouveaux produits dits de rupture.

La démarche de labellisation ne requiert donc pas d’étude ACV puisque le consensus est fait sur la part très importante dans le cycle de vie des produits manufacturés des phases de production.
Pour autant et afin d’avoir la certitude que l’assertion LONGTIME® pèse sur l’ensemble du cycle, le label introduit des exigences sur la phase utilisation (exigence écologique, énergétique ou seuil d’émission de polluant) basée sur les meilleures pratiques du marché. Aucun critère ne se destine spécifiquement à la phase de fin de vie mais l’ensemble des critères concernant l’accessibilité des différentes parties et la mise à disposition d’information technique liée à la réparation chevauche très clairement cette phase.

L’assertion environnementale portée par LONGTIME® est parfaitement adaptée aux familles de produits pour lesquelles la durabilité et la réparabilité peuvent réellement être un facteur de diminution d’impact écologique dans le cycle de vie, et être évaluée, quelle que soit sa situation ou son contexte d’utilisation.

Signalons le fait que notre étiquette n’affirme pas que le produit porteur de l’allégation LONGTIME® est comparativement supérieure aux autres puisque notre processus d’attribution n’est pas fondé sur des analyses comparatives entre produits mais repose sur la base de la conformité aux 41 critères du label. Cependant, nul doute que l’exigence du cahier des charges du label LONGTIME® placera les produits labellisés dans les mieux disant de leurs catégories.

 

Un label pour des produits innovants :

Le label LONGTIME® a aussi été pensé pour s’adapter aux innovations technologiques et aux ruptures technologiques. Des points d’attentions renforcés sur la mise en évidence de la fiabilité des nouvelles technologies seront mis en place mais cela n’est absolument pas discriminant.

Les exigences des critères sont majoritairement exprimées en données quantifiables, échelles d’accessibilité, temps de disponibilité des pièces de rechange en année, prix plafond des pièces de rechanges exprimés en % du prix du produit neuf, temps d’accès au SAV en jours (liste non exhaustive) ; afin de donner corps à certaines caractéristiques descriptives ou théoriques comme la durabilité ou la fiabilité.

 

NB “ Notons que la norme ISO 14024 mentionne le fait que des allégations concernant les concepts de durabilité ne peuvent être établies. Mention contre laquelle nous nous inscrivons en faux. LONGTIME® est la première méthode de mesure de durabilité et il est par conséquent légitime de l’expliciter dans nos allégations. Nous remarquons également que d’autres entités, telles que l’AFNOR, utilisent dans un de leurs programmes de labellisations privées une allégation de réalisation de la durabilité.” 

 

Construction du référentiel LONGTIME® :

Nous avons lancé en 2017 les travaux de recherche et développement pour la création du premier référentiel de la durabilité. Durant ces deux années de R&D, accompagnés par les compétences d’Ecocert Expert Consulting, nous avons intégré l’intelligence collective de l’ensemble des parties intéressées des secteurs concernés : fabricants, organismes de contrôle, prestataires de services de réparation, associations environnementales et d’aide à l’auto réparation, et bien d’autres.

Ces deux années ont permis d’obtenir un consensus équilibré autour d’un référentiel composé de critères objectifs et non-opposables. 

Le processus de participation à l’évolution du référentiel est ouvert à tous via inscription.

Nous réaffirmons ici notre volonté d’ouvrir à toutes les parties prenantes le processus de participation et d’amélioration continue de notre méthodologie.

 

Règlement du label LONGTIME® :

Le label LONGTIME® est enregistré comme marque de certification auprès de l’EUIPO et à ce titre un Règlement d’usage y est déposé.

Toutes les entreprises en cohérence avec le périmètre d’activité du label, peuvent prétendre à l’obtention du label LONGTIME®. Quelle que soit leur taille, les TPE, PME, ETI,GE peuvent accéder au label dans le respect du processus. La procédure d’inscription est simplifiée et sans contrainte administrative majeure autre que les contraintes réglementaires et le respect des pré-requis du label.

Le label LONGTIME® est une déclaration environnementale “produit” et non “marque” afin de ne pas induire en erreur.

Les conditions de labellisation, reprenant tout le processus de labellisation, sont disponibles gratuitement et sur simple demande.

 

Attribution du label LONGTIME® :

Le label Longtime s’appuie sur les normes méthodologiques de la série EN 45550, plus particulièrement,  EN45552 EN45554 et sur des modes de preuves issues d’indicateurs de performances du milieu industriel. 

L’évaluation repose sur une méthodologie issue de la qualité et de la certification système & produit. Elle s’appuie sur des données semi-quantitatives, quantitatives et qualitatives et mêle audit système et audit produit. 

Cette méthodologie structurée autour de modes de preuve issues de KPI tangibles convient parfaitement à l’assertion portée par le label et fournit des informations pertinentes non seulement sur le produit final mais également sur toutes les phases importantes de son cycle de vie. 

Les informations corroborant la conformité d’un candidat aux principes du label LONGTIME® sont examinées lors d’un audit initial effectué par un organisme de contrôle tiers.

 

Les organismes de contrôle, Apave certification et Ecocert Environnement disposent d’une grille de contrôle qui leur est réservée. Cette grille rassemble tous les critères du label LONGTIME®, les différents seuils à respecter par les candidats (en fonction du groupe de produits étudié) ainsi que tous les éléments et informations lui permettant d’apprécier au mieux la qualité du produit audité. 

L’auditeur trace sur cette grille tous les éléments et toutes les preuves lui permettant de déclarer la conformité à chaque critère. 

La grille de contrôle réservée aux organismes de contrôle est protégée, tout comme les preuves de conformité apportées par les candidats eux-mêmes. Ces informations peuvent en effet être considérées comme des informations sensibles ou strictement confidentielles.

L’organisme de contrôle décide ensuite de délivrer une attestation de conformité ou non.

L’attestation est délivrée pour une période de 3 ans maximum.

En clair, la coopérative gestionnaire du label LONGTIME®, Ethikis ad Civis, n’a absolument pas le pouvoir d’attribuer le label et se remet uniquement à la décision de l’Organisme de contrôle. Ainsi, Ethikis n’est pas juge et partie comme c’est souvent le cas dans le monde des labels privés. 

 

Ce mode d’attribution nous permet d’indiquer clairement les mentions “ Label Indépendant” et “Produit contrôlé par un organisme indépendant selon le référentiel LONGTIME®” directement sur l’étiquette du label. Ainsi, nous informons que notre déclaration environnementale va bien plus loin qu’une simple auto-déclaration et qu’elle provient d’une validation parfaitement indépendante. 

 

Evolution du référentiel et annexe sectorielle :

Un référentiel doit être perpétuellement remis en question pour absorber les dernières évolutions réglementaires, de marchés et tirer toujours plus haut les pratiques. À ce titre, le référentiel LONGTIME et ses annexes sectorielles sont révisés à minima tous les 3 ans. Ce rythme est cohérent par rapport aux innovations technologiques rencontrées sur notre périmètre produit.

 

Nous organisons des tables rondes réunissant tous les labellisés afin d’échanger avec eux sur différents éléments du label et leur fournissons des enquêtes afin d’améliorer de manière continue le processus de labellisation. Nous voulons continuer de promouvoir l’intelligence collective, de nous nourrir de l’expertise de nos partenaires terrain et de partager nos connaissances avec les autres parties prenantes, et en particulier avec les consommateurs.

D’ores et déjà, l’évolution du référentiel V1 vers un référentiel V2 fait l’objet d’une large consultation des parties intéressées. Chaque entité est invitée à nous transmettre par quelques moyens que ce soit, en réunion physique ou distancielle, par mails, leurs retours sur des questions traitant des réels sujets de fond du label comme par exemple la pertinence de l’ajout ou du retrait de certains critères.

 

LONGTIME et la communication :

Réduire l’asymétrie d’information qui existe entre les consommateurs et les fabricants au sujet de la durabilité est l’une des prérogatives du label LONGTIME®. 

Afin de maximiser la portée de notre label, nous déployons des stratégies de communication adaptées à notre structure parmi lesquelles :

  • communiqué de presse
  • optimisation SEO et référencement naturelle
  • participation à des salons professionnels, conférences, événements en lien avec notre thématique au niveau France et à l’international
  • graphisme avec ergonomie neuronale  
  • Animation des réseaux sociaux

 

 

Vous voulez découvrir le Label Longtime®