Rechercher un produit longtime®

Rechercher

Categories

Produit Durable [Définition & Catalogue] Boutique d’Articles Solides & Réparables – LONGTIME® Label

Un produit durable est un produit fiable, robuste et réparable, possédant des caractéristiques élevées de longévité ; en rupture avec l’obsolescence organisée.

Avant toute chose, la durabilité étant contextuelle, il faut bien comprendre que le terme durable renvoie ici à la robustesse et la longévité de l’objet et non à son homologue anglais « sustainability » , qui signifie « responsable » socialement ou éthiquement parlant…

Un produit durable tombe moins en panne qu’un produit conventionnel et présente des conditions de réparabilité accrues. Il doit également présenter d’excellentes conditions de maintenance et d’entretien ainsi que la présence d’un service après vente ou d’un support technique efficace. Enfin, les garanties d’un produit durable doivent être irréprochables voire supérieures aux minimums légaux requis.

Vous remarquerez bien souvent que la durée de vie du « produit durable » n’est pas indiquée. C’est parce qu’il n’est pas aisé de la mesurer ni de la quantifier. C’est un facteur qui varie énormément selon les conditions d’utilisation du produit (lieu d’utilisation, fréquence, niveau de l’utilisateur…)

Un bel exemple de produits durables sont les produits labellisés LONGTIME®. Ceux-ci ont validé un cahier des charges exigeant de 41 critères, axé autour de la robustesse de conception, la réparabilité et les garanties de service après-vente, permettant d’évaluer la durabilité dans sa globalité.

Quels sont les critères de fabrication d’un produit durable ?

Il n’existe pas une norme « Produit Durable ». Aussi, les critères de fabrication d’un produit portant l’allégation « Durable » peuvent varier d’un annonceur à un autre. Cependant, pour distinguer un produit réellement durable d’une allégation marketing mensongère, il existe des indices.

Le produit doit être de conception robuste et de haute réparabilité. Pour cela, le fabricant :

  • Choisit des matériaux robustes et adaptés aux conditions d’utilisations
  • Utilise des process de fabrication et de production lui permettant de contrôler et conserver la qualité constante de son produit
  • Utilise des technologies fiables et qualitatives (des technologies n’ayant pas de « faiblesse » avérée et qui soient réparables ou remplaçables en cas de panne)
  • Choisit des pièces maîtresses qualitatives (par exemple, les résistances de chauffe, les composants électroniques…). Sans ces pièces, le produit ne peut fonctionner. Il faut donc qu’elles soient de la plus haute qualité !
  • Limite les pièces vulnérables (exposé à la casse accidentelle) ainsi que les technologies non-éprouvées (technologies n’ayant pas encore fait preuve de fiabilité)
  • Utilise peu de sous-ensembles dans la conception du produit (ensemble de composants connectés inséparables les uns des autres, formant un bloc). En cas de panne, tout le bloc est paralysé et cela peut être difficile et coûteux de le réparer ou changer.
  • Prend en compte le facteur humain : les mauvaises habitudes des utilisateurs !
  • Conçoit son produit dans l’optique d’une très grande réparabilité : accessibilité des composants, documentation technique disponible et gratuite, pièces détachées accessible à long terme (plusieurs années après l’achat…)
  • Conçoit le produit dans l’optique d’un entretien facile : documentation, facilité de nettoyage et de maintenance des composants, soin particulier apporté aux composants fragiles.

N’hésitez pas à vérifier tous ces critères auprès du fabricant ou du distributeur. S’il n’est pas en mesure de vous répondre, ou ne souhaite pas le faire, alors vous pouvez douter de la durabilité du produit. Pour être sûr que le produit que vous souhaitez acheter répond à ces critères, rendez-vous dans l’annuaire LONGTIME® (lien) (les produits LONGTIME® répondent aussi à de nombreux autres critères).

Si durabilité et réparabilité sont les critères principaux d’un produit durable, il arrive parfois qu’il faille choisir entre les deux. Imaginez un téléphone portable doté d’un écran incassable mais qui se répare très difficilement, voire pas du tout. Le fabricant ne peut justifier de la haute réparabilité de l’écran, pourtant, en le choisissant incassable, sont choix n’est pas mauvais. Les consommateurs ne préfèrent-ils pas les produits qui ne tombent pas en panne, plutôt que ceux qui sont très réparables mais peu fiable ? Ceci étant dit, il est tout de même mieux que le produit soit également réparable.

Sachez également que la durabilité varie énormément d’une catégorie de produit à une autre. On n’étudie pas la durabilité de l’électroménager (réfrigérateur, mixeur…) comme on étudie la durabilité des appareils numériques (téléphone, ordinateur, télévision…). Cela se fait au cas par cas, donc soyez bien renseignés sur le produit que vous souhaitez acheter. Chez LONGTIME®, nous effectuons des cartes d’identité de durabilité pour chaque famille-produit labellisée, sur la base des retours des réparateurs et des utilisateurs. Cela permet de déterminer spécifiquement les vulnérabilités des produits et les axes d’amélioration. Ainsi, nous sommes sûrs d’être le plus précis possible !

N’hésitez pas à consulter nos guides d’achat – nous avons déjà étudié la durabilité de certaines familles-produit pour que vous n’ayez pas à le faire, ainsi vous aurez toutes les cartes en main pour faire un achat pérenne, écologique et sécurisé.

Un produit durable n’est pas infaillible, mais sa durée de vie totale est supérieure aux autres produits. C’est pourquoi « produit durable « ne signifie pas forcément « zéro déchet » (bien que cela ne soit pas antinomique) mais signifie que le produit à une utilisation optimisée et rationnelle des ressources utiles à sa fabrication. Les produits durables doivent également répondre à des critères de gestion de fin de vie.

Par exemple, les produits labellisées LONGTIME® doivent justifier de l’accessibilité aux composants  internes du produit et éviter les sous-ensembles (des « blocs » de pièces scellées entre elles). Cela permet de séparer les composants pour les revaloriser. D’autre part, il doit mettre à disposition la documentation technique nécessaire à la récupération et au recyclage des pièces détachées.

Quels sont les avantages d’acheter des produits durables ?

Les produits durables apportent de nombreux avantages socio-environnementaux.

Tout d’abord, vous savez que vous acheter un objet robuste, fiable et réparable. C’est déjà un bon point, pas vrai ? Moins de pannes imprévues, moins de stress.

S’équiper robuste permet d’amortir ses achats, de ne pas changer trop fréquemment de produit et donc de faire des économies (bonne rentabilisation de l’article). Les ménages modestes sont les premiers touchés par l’obsolescence car ils ont tendance à acheter des produits d’entrée de gamme, susceptibles d’être moins réparables et moins robustes. Ainsi, s’équiper robuste limite la charge financière liée au renouvellement anticipé et donne accès à des produits d’occasion de qualité (longévité à prix abordable). Car oui, des produits fiables pourront plus facilement se retrouver sur le marché de la seconde main.

En achetant un produit très réparable, vous soutenez le secteur de la réparation et ainsi la création d’emplois qualifiés et faiblement délocalisables. Nous avons besoin de ce secteur et pourtant, dans notre société de consommation et du tout jetable, il peut parfois être mis à mal. En encourageant la réparation de nos objets, vous participez à la relance de ce domaine d’activité de proximité. Bien souvent, les produits durables lèvent les obstacles à la réparation. Vous vous assurez donc ne pas payer des frais de réparation faramineux (une pièce coûtant le même prix que le produit, par exemple) et de trouver un réparateur apte à réparer votre produit.

Dernier point, et pas des moindres, allonger la durée de vie d’un bien permet de limiter l’utilisation des ressources naturelles (leur extraction est optimisée). D’autre part, elle permet de réduire le gaspillage et les déchets prématurés. Prolonger la durée de vie des produits est une stratégie très efficace en termes d’éco-conception (et donc de réduction de l’empreinte carbone). Être dans une économie circulaire, ça ressemble à ça !

Faire durer nos équipements constitue le geste le plus efficace pour diminuer leurs impacts. Par exemple, passer de 2 à 4 ans d’usage pour une tablette ou un ordinateur améliore de 50% son bilan environnemental (Source : ADEME, La face cachée du numérique).

Comment trouver un produit durable ?

Comme pour l’alimentation, une manière simple de détecter un produit responsable est d’être attentif aux étiquettes et autres informations de vente. Par exemple, le label bio vous donne certaines indications ; c’est la même chose pour les biens de consommation. Les étiquettes vous renseignent sur tous les critères de durabilité/réparabilité abordés ci-dessus, mais aussi sur les garanties d’après vente (et les recommandations d’entretien, qui sont fondamentales). Des garanties supérieures à la garantie légale de conformité (24 mois) sont signes de crédibilité car cela montre que le fabricant est convaincu de la robustesse de son produit. Les labels contrôlés par un organisme tiers (c’est un minimum) – apportent également crédibilité aux allégations du fabricant et/ou distributeur… En effet, ces dernières ont été vérifiées par un organisme de contrôle indépendant et impartial !

Dans la jungle des labels, vous pouvez donc vous fier à ceux qui sont indépendants (distincts de l’entité labellisée) et contrôlés par un tiers.  En revanche, méfiez-vous des labels auto-déclaratif, c’est à dire créer par l’entreprise et attribuer par…elle-même !

Pour savoir si un produit est durable, il également nécessaire d’analyser le potentiel à long terme du produit. Lorsque vous analysez les étiquettes, les fiches-produit et/ou les avis des clients, les caractéristiques de durabilité doivent toujours être votre priorité. Faites attention aux achats d’impulsion, guidés par les prix attractifs. Soyez attentif à la communication employée (les mots choisis !) et prenez le temps de lire la documentation technique. Bref, adoptez une attitude réfléchie.

Prenez connaissance des avis des clients précédents sur le produit, leurs retours d’expérience. Ce sont souvent les paroles les plus neutres et fidèles. Consultez votre entourage pour découvrir des produits fiables, ou les groupes sur les réseaux sociaux.

Sachez que le site LONGTIME® propose une sélection (grandissante) de produits durables : fours, aspirateurs, radiateurs électriques, équipements pour les cuisines professionnelles (mixeurs, blenders, presse-agrumes…). Bientôt des poêles à granulés, valises, lave-linge… La liste est loin d’être exhaustive. Les critères de durabilité de ces produits sont publics, vous pouvez donc vous faire votre propre idée.

Où acheter un produit durable ?

Les considérations environnementales prennent de plus en plus d’importance. Aujourd’hui, la majorité des marques ont l’ambition de se positionner sur du « responsable », si ce n’est pas déjà le cas. Ainsi, on peut trouver des produits durables un peu partout.

  • Consultez directement les sites internet des fabricants. Ceux qui se positionnent comme « vertueux » mais aussi ceux qui ne sont pas reconnus comme tel. Ces derniers ont sûrement une gamme « Durable » ou « Responsable ». Consultez aussi les sites web des distributeurs.
  • Il existe des annuaires de produits durables (chaque site possède ses propres critères, attention à bien les identifier). C’est le cas du label LONGTIME®, retrouvez l’annuaire ici (lien).
  • Dans vos points de vente traditionnels : chez des distributeurs engagés comme l’Entrepôt du Bricolage, ou directement chez les fabricants. Les boutiques ont aujourd’hui une offre variée, encore une fois, fiez-vous aux recommandations abordées ci-dessus pour trouver les produits durables.

Quel est le prix d’un produit durable ?

Si cette idée vous a traversé l’esprit, nous tenions à vous rassurer : un produit durable ne signifie pas forcément qu’il est plus cher (l’inverse est aussi valable !). Il faut trouver un juste milieu entre qualité, prix et durée de vie. Si le prix d’un produit « jetable » vous paraît attrayant, imaginez la frustration lorsque celui-ci tombera en panne pour de bon (aucune possibilité de réparation abordable) ou subira l’obsolescence organisée (impossibilité de mise à jour logiciel, par exemple).

Partant du principe que vous pouvez conserver votre produit durable longtemps, vous n’avez pas à le renouveler fréquemment. Sur le long terme, les économies sont assurées.

Si vous n’en avez plus l’usage, vous pouvez le revendre sur le marché de la seconde main et récupérer un pourcentage de sa valeur initiale. À l’inverse, vous pouvez vous-même vous procurer un produit durable à prix abordable sur le marché de la seconde main (d’occasion ou reconditionné).

Pour choisir un objet à acheter, il est essentiel d’évaluer ses besoins et l’utilisation que vous en ferez. La rentabilité de l’achat se fera en partie sur ces derniers points. Pour une utilisation intensive vous devriez vous tourner vers un produit robuste capable d’encaisser la charge de travail. Ces produits sont un peu plus chers mais ils sont gages de longévité et de travail bien fait. En outre ce sont des produits que vous pourrez éventuellement revendre à bon prix pour amortir un peu plus votre achat… Pour une utilisation ponctuelle, pensez à la location. Il est rarement avantageux d’acquérir des produits d’entrée de gamme, souvent sensible au non-usage (immobilisation prolongée de l’appareil entrainant des dégradations) et peu enclin à faire du bon travail. Vous n’avez pas systématiquement besoin d’un produit cher, en cas de bourse liée cherchez des produits proposant moins d’options technologiques. Il vaut mieux une visseuse avec un bon moteur électrique et sans laser, sans niveau, sans percussion qu’une visseuse avec les toutes dernières options mais un moteur électrique low-cost.

Si vous souhaitez éviter de dépenser inutilement de l’argent, sachez également que vous avez un grand rôle à jouer dans la durée de vie de votre produit. Outre les démarches vertueuses mises en place par le fabricant, l’utilisation et l’entretien du produit est très importante. Il est bon de rappeler qu’en moyenne, 50% des pannes sont dues à des défauts d’utilisation ou de maintenance.

L’idée, c’est d’acquérir un objet auquel on accorde de la valeur et du soin. Ainsi, vous aurez davantage la volonté de le faire durer et vous rentabiliserez votre achat.

Pour en avoir le coeur net, vérifiez par vous-même notre annuaire (lien). Les produits LONGTIME® adressés aux particuliers n’affichent pas des prix exorbitants, pourtant ils sont qualitatifs. Le label n’est pas attribué en fonction du prix ou de la notoriété de la marque : un produit très onéreux ou provenant de marques très connues n’est malheureusement pas toujours un gage de durabilité. Cependant, attention aux produits à faible prix, chaque chose à un coût en dessous duquel il n’est pas envisageable d’acquérir un produit fiable et réparable.

La mission principale de la démarche LONGTIME® : signaler les produits ayant un bon rapport longévité/prix et assurer la protection des consommateurs vis à vis des produits jetables, qui pénalisent à long terme le pouvoir d’achat. Notre objectif est aussi de conscientiser le consommateur à l’entretien et à la réparation du produit acquis.