Marque Durable [Engagée & Responsable] Politique De Développement Durable – LONGTIME® Label

Qu’est-ce qu’une marque durable ?

« Une marque durable est une marque dont la mission et la raison d’être apporte un bénéfice environnemental, humain ou social durable à l’ensemble des ses parties prenantes : ses consommateurs, ses employés, ses fournisseurs, et partenaires sur l’ensemble de se chaîne de valeur et sur l’ensemble du cycle de vie du produit. »

Une marque durable intègre le développement durable au coeur de ses activités et objectifs et en ce sens, aide la société à évoluer et suscite l’intérêt des consommateur pour leurs produits ou services.

En 2021, les consommateurs veulent savoir ce qu’ils achètent et choisissent des marques transparentes et éthiques. Il appartient aux industries de le prendre en compte avec des actions concrètes en faveur de l’environnement. Le dérèglement climatique et les crises sociales ont fait basculer la vision du monde et de ses limites.
Les citoyens ont pris conscience des impacts de leurs consommation, 74 % des Européens disent avoir changé leurs comportements de consommation et 60 % des Français pensent qu’il est urgent d’agir pour la planète. Mais alors quelles actions déployer ?
Les consommateurs changent leur comportement au quotidien, ils pratiquent la dé-consommation ou la consom’action. Achats de seconde main, utilisation d’application pour mieux consommer, plébiscite les repères de qualité et écoresponsables, ils choisissent de s’unir pour boycotter une entreprise et ses pratiques… Ils font leurs propres recherches et s’engagent pour l’environnement en trouvant des alternatives dans la confection de produits d’entretien ou de beauté « maison ».

Pour 62 % d’entre-eux, il appartient aux entreprises de se rallier du côté des consommateurs pour les aider à réduire leur impact de consommation. Les entreprises pourraient donc regagner la confiance des acheteurs si elles prenaient les mesures adéquates.

Une marque durable, éthique ou équitable, est donc engagée en faveur du développement durable. Elle adopte des pratiques de production vertueuses et éco et socio-responsables. Elle propose des solutions environnementales concrètes ou des solutions sociales efficaces. Les marques sont durables lorsqu’elles font le choix de s’engager pour une planète plus résiliente, pour un avenir plus stable, loin des changements climatiques destructeurs.

Comment reconnaitre une marque durable ?

Il n’est pas toujours aisé de reconnaître les marques véritablement durable. Entre 2004 et 2019, la confiance envers les marques a diminué de 30% passant de 58% à 27 %. Une défiance significative s’expliquant en partie par des scandales sanitaires, sociaux et environnementaux inacceptables.

Lorsque des marques qui se prétendent « durables » sont seulement portées par des considérations marketing dénuées de sens et surtout d’action, elles pratiquent le « greenwashing ». Ces entreprises adoptent une démarche faussement vertueuse socialement et environnementalement parlant dans l’unique but d’être plus attractive aux yeux des consommateurs.

Pour reconnaître une marque durable, il faut donc faire preuve de bon sens, se poser quelques questions et avoir quelques réflexes :

Les allégations environnementales ou sociales :

Une marque durable aura bien sûr tendance à mettre en avant les efforts qu’elle déploie pour réduire ses impacts.
Il faut donc prêter attention aux différents types d’allégations avancées par ces marques.
Par exemple, les mentions « recyclé », « éthique », « écologique » doivent vous mettre la puce à l’oreille. La marque durable met en place une stratégie pour être repérée comme tel. Mais à ce stade, cela ne suffit pas à prouver que la marque est réellement durable.

Les labels ou autre mentions officiels :

Les allégations environnementales doivent être validées pour confirmer leurs mise en place.
Si une marque communique par exemple sur le commerce équitable, elle arborera normalement un label de type « Fairtrade » ainsi que l’organisme de contrôle qui l’a délivré. Et il en va de même pour de très nombreuses allégations. N’hésitez pas à vérifiez que le label arboré par la marque n’est pas un pseudo-label que la marque s’est auto-attribué.
Un label doit être impartial, avoir un cahier des charges exigeant et être attribué par un organisme de contrôle indépendant.

Le rapport qualité/prix :

Chaque produit ou catégorie de produit a un prix juste, permettant de développer le produit dans des standards de qualité protégeant l’homme et la planète. Si vous avez devant vous une marque qui déploie des trésors de communication durable mais dont le produit est le moins cher du marché, il est peut probable que sa communication soit suivie de faits.

Les engagements qui font qu’une marque est éthique et éco-responsable sont multiples et les consommateurs ont différents moyens d’évaluer l’engagement d’une marque dans le développement durable. Chacun a des considérations différentes en matière de durabilité. Pour certains, le plus important est que le produit soit porteur d’un label. D’autres, considèrent plus les marques qui prennent des mesures pour réduire l’émission de carbone sur la planète. D’autres encore, privilégient les entreprises qui soutiennent des associations à but non-lucratif et redistribuent une part à des actions concrètes. À vous de voir ce qui compte réellement pour vous et ce qui vous semble avoir vraiment du sens pour les générations futures.

Pourquoi choisir de consommer chez une marque durable ?

Faire le choix de consommer chez une marque durable apporte de nombreux avantages. Tout d’abord, vous vous assurez de vous procurer des produits de qualité. Ensuite, vous vous assurez d’acheter un produit qui respecte l’environnement et les travailleurs à l’origine du produit. C’est donc excellent pour votre bilan carbone.

Si le produit est plus robuste, fait avec des matériaux solides et de qualité, alors vous y trouverez aussi des avantages personnels. Sachez qu’un produit écologique n’est pas forcément durable dans le sens « longévité ». En revanche, l’inverse est toujours vrai. Un produit solide, à longue durée de vie et en rupture avec l’obsolescence programmée permet de limiter les impacts sur l’environnement car il sera remplacé moins rapidement et les ressources extraites pour sa fabrication seront mieux optimisées. En cela, vous ferez également des économies car vous pourrez garder le produit très longtemps. Que des avantages !

Les produits LONGTIME® par exemple, ont une durée de vie très élevée et ils sont aussi fortement réparables. Cela signifie que vous pouvez faire réparer le produit même plusieurs années après l’achat car il répond à des critères de réparabilité exigeants (exemple : les pièces détachées doivent être disponibles même après l’arrêt de la fabrication du produit).

En quelques mots, consommer auprès d’une marque durable permet une :

  • Amélioration sensible de votre budget et de votre santé
  • Préservation de l’environnement et de l’économie locale
  • Pression sur les grands groupes contraints de réagir face aux nouvelles demandes des consommateurs
  • Généralisation progressive de la consommation responsable

Comment savoir si une marque pratique une politique durable ?

Pour savoir si une marque pratique une politique durable, rendez-vous sur les supports de communication de la marque. En principe, si elle est engagée, la marque fera tout pour le faire savoir auprès de sa clientèle. Si les informations sont difficiles à trouver, c’est qu’il y a peut-être des questions à se poser sur la politique menée par la marque.

Pour trouver une marque durable, il faut faire confiance à des tiers : agences, labels, réseaux sociaux… Il faut chercher des labels, des certifications ou des informations « validées par une organisation indépendante et objective », ou des avis tiers sur les médias sociaux. Pour se forger une opinion, il faut tenter de savoir comment le produit est fait, par des recherches internet sur des sites spécialisés par exemple.

Le rôle de la marque est aussi fondamental. Les consommateurs cherchent des informations environnementales ou de santé directement sur le packaging des produits qu’ils achètent. Ils étudient aussi directement les pratiques de développement durable de l’entreprise afin de mieux connaitre les valeurs et les principes de la marque qu’ils achètent, ce qui implique que les marques communiquent mieux sur leurs engagements. Rendez-vous donc sur le site web de la marque. Les informations peuvent se trouver dans les catégories « À propos » ou encore « Nos valeurs ». Ce sont des catégories qui se trouvent facilement sur les sites internet. Il existe aussi parfois des onglets dédiés à l’environnement. Il y a un besoin pour les marques de mieux raconter leurs politiques de durabilité, à travers une variété de moyens de communication, de façon à ce que les consommateurs puissent accéder facilement aux informations dont ils ont besoin.
Rendez-vous aussi directement en boutique des marques, dans les évènements organisés, pour se rendre compte des engagements.

Par exemple, une marque de mode éthique proposera des vêtements dont les matières sont éco-responsables (bio…) et dont les procédés de fabrication sont éthiques.

Quels sont les différents types de marques durables?

Les marques durables peuvent se distinguer en fonction des impacts qu’elles choisissent de réduire le plus. Plus une marque prend en compte et diminue ses impacts de façon holistique, plus cette marque est durable. Elles se différencient en repensant leurs offres et leurs produits de manière à apporter des solutions aux préoccupations sociales et environnementales de leurs clients et de la société. Elles font aussi généralement preuve de transparence et cherchent à expliquer qui elles sont, les valeurs qu’elles défendent et comment elles sont engagées et actives. Elles ont pour vocation d’être inspirantes et moteur du changement.

Marque durable et environnement :

Une marque peut se distinguer par la commercialisation de produits respectueux de l’environnement (écosystème, faune et flore). Soit parce qu’elle n’utilise pas de produits phytosanitaire dangereux pour nos écosystèmes (agriculture, cosmétique, habillement) soit parce que les matériaux qu’elle utilise sont peu nocifs pour l’environnement (équipement, habillement). Nous pouvons également retrouver dans ses marques des entreprises qui choisissent de réduire leur empreinte carbone (énergie renouvelable, emballage éco-conçu, consigne, transport ferroviaire…). La pêche est également un secteur pouvant entrer dans cette catégorie.

Marque durable et commerce équitable :

Les entreprises de l’agroalimentaire et du textile peuvent être particulièrement confrontées aux problématiques sociales. Certaines matières premières (cacao, café, coton…) sont issues de pays où le code du travail et/où le coût de la main d’oeuvre ne permettent pas de protéger les travailleurs et de leur assurer une juste rémunération. Les labels liés au commerce équitable permettent d’atténuer ces problématiques et d’assurer aux consommateurs que la production est socialement responsable grâce notamment à une politique de prix qui tient compte de toute la chaîne de valeur.

Marque durable et allongement de la durée de vie des produits :

Enfin certaines entreprises développent des politiques permettant d’avoir une utilisation raisonnée des ressources terrestres en luttant contre l’obsolescence et en réduisant les déchets prématurés. Le label LONGTIME® se dédie à cette thématique.

Il existe un panel d’actions supplémentaires permettant aux entreprises d’entrer dans l’économie circulaire. La relocalisation, les engagements solidaires en soutenant des associations à but non lucratif et des organisations investies dans le développement durable, la sélection de fournisseurs respectueux de l’environnement, le reconditionnement… sont quelques exemples non-exhaustifs.